LA RHINOPLASTIE

Une rhinoplastie a pour but d’apporter une modification de la forme et/ou la structure du nez, et d’obtenir un résultat naturel et harmonieux, mais aussi une fonction respiratoire satisfaisante.


AVANT L’INTERVENTION

  • 2 consultations avec le chirurgien plasticien, 1 consultation avec l’anesthésiste.
  • Réalisation de photographies pré-opératoires.
  • Délai de réflexion de 15 jours entre la 1ere consultation et l’intervention.
  • Arrêt du tabac 3 semaines avant l’intervention.
  • Pas de prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires 10 jours avant l’intervention.
  • Prise de granulés d’Arnica 15ch, les 5 jours précédents l’intervention.

LE JOUR DE L’INTERVENTION

  • Anesthésie générale.
  • Durée d’intervention : 1 à 2 heures en moyenne.

APRÈS L’INTERVENTION

  • Ablation des mèches le lendemain de l’intervention, avant le retour à domicile.
  • Antalgiques simples. Lavage des fosses nasales au sérum physiologique et au Balsamorinol.
  • Ablation du plâtre entre le 7e et le 14e jour après l’intervention.
  • Ablation des plaques septales au 14e jour, en cas de septoplastie associée.
  • Pas d’ablation de fils (sauf en cas de rhinoplastie « ouverte », ablation des fils sur la columelle au 7e jour).
  • Reprise de l’activité professionnelle : entre 4 et 7 jours, selon le contexte professionnel.
  • Reprise des activités sportives : 45 jours.
  • Délai pour le résultat final : 6 mois à 1 an.

TARIF

Notre tarif comprend les frais d’hospitalisation, de bloc opératoire, anesthésiste, chirurgien, aide-opératoire, et le suivi.

LES QUESTIONS QUE L’ON SE POSE

Qu‘est ce qu’une rhinoplastie ?

La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez. La plainte du patient peut être avant tout d’ordre fonctionnel, en cas d’obstruction nasale. Il peut aussi s’agir d’une demande purement esthétique, comme une bosse, une déviation de la pyramide nasale ou une pointe trop épaisse ou tombante. Le plus souvent, il s’agit d’une combinaison des deux. La base du nez est faite d’une charpente ostéo-cartilagineuse, et la rhinoplastie ne joue que sur la base, la peau n’étant jamais concernée par l’intervention (exception faite de la plastie narinaire, lorsque l’on veut réduire la taille des orifices narinaires). Le chirurgien va remodeler cette charpente ostéo-cartilagineuse de façon à donner la forme souhaitée au nez, et c’est la peau qui va se mouler dessus et donner la forme définitive.

Est-ce douloureux ?

La rhinoplastie n’est pas une intervention douloureuse. Le nez est immobilisé par un plâtre, ce qui entraine un sentiment d’inconfort, sans réelle douleur.

Anesthésie générale ou locale ?

La rhinoplastie ne peut être réalisée que sous anesthésie générale.

Quand doit-on retirer le plâtre ?

Le plâtre est retiré dans la majorité des cas au 7e jour après l’intervention. Dans certains cas (notamment de greffe cartilagineuse), on peut prolonger le port du plâtre jusqu’au 15e jour.

Combien de temps pour obtenir le résultat définitif ?

Pendant une dizaine de jours, les yeux sont enflés, et les hématomes ou ecchymoses disparaissent en 2 ou 3 semaines. Le résultat final est en partie atteint et la vie sociale peut reprendre. Le dégonflement va s’effectuer sur plusieurs semaines, et ce de manière irrégulière. Les fractures osseuses consolident en 6 semaines, mais durant cette période, rien ne peut se déplacer, sauf en cas de traumatisme. La rétraction de la peau est assez longue, ainsi que l’assouplissement de la pointe, ce qui explique que le résultat final n’est obtenu qu’après 6 mois à un an.

Peut-on « choisir » son nouveau nez ?

Le chirurgien devra être attentif à la demande du patient, concernant ses attentes, ses envies ou ses appréhensions. Toutefois, tout n’est pas réalisable, et il est important que le chirurgien explique parfaitement quel sera le résultat de l’intervention. Dans le cas contraire, la déception ou la frustration peuvent être importante. L’exemple type est la réalisation de simulations informatiques, qui ne reflètent pas toujours la future réalité. Si le patient est prévenu de manière claire et loyale, il n’y a alors aucune raison qu’il soit déçu.

Est-ce que cela se voit lorsqu’on a fait une rhinoplastie ?

A l’ablation du plâtre, le patient voit immédiatement la nouvelle forme du nez. Mais le nez est plus « dur », légèrement figé par l’œdème. Les reliefs vont progressivement se dessiner, et le nez retrouvera progressivement sa mobilité, ainsi qu’une respiration normale, voire améliorée si une correction a été faite à ce niveau. A la fin, le nez acquis est indécelable, même s’il a subit des transformations importantes et évidentes.

Peut-il y avoir une prise en charge par la sécurité sociale ?

Dans certains cas de nez post-traumatique, ou de déviation septale entrainant une obstruction nasale, une entente préalable peut être réalisée par le chirurgien. Celle-ci sera renvoyée par le patient au Médecin Conseil de sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Le patient sera le plus souvent convoqué et examiné par le Médecin Conseil, et la décision de prise en charge appartient à ce dernier.

TEMOIGNAGES

© Copyright - Docteur Azoulay