LIFTING MAMMAIRE

OU CHIRURGIE DE LA PTÔSE MAMMAIRE

Aussi appelé matoplexie ou ptôse mammaire, elle est la chirurgie de la poitrine tombante. Cette intervention permet de replacer correctement le mamelon et l’aréole et de remonter la poitrine. Il peut être associé une pose de prothèse mammaire lorsque le volume de la poitrine n’est pas assez suffisant.

AVANT L’INTERVENTION

  • 2 consultations sont à prévoir. L’une avec le chirurgien plasticien et la seconde avec l’anesthésiste.
  • Arrêt du tabac 1 mois avant l’intervention.
  • Pas de prise d’aspirine ni d’anti-inflammatoires pour les 10 jours précédant l’intervention.
  • Réalisation d’une mammographie et d’une échographie.
  • Réalisation de photographies pré-opératoires.
  • Délai de réflexion de 15 jours entre la 1ere consultation et l’intervention.

LE JOUR DE L’INTERVENTION

  • Anesthésie génerale.
  • Durée d’intervention : entre 1 heure 30 et 2 heures 30 en moyenne.
  • Retour au domicile le lendemain de l’intervention.

APRÈS L’INTERVENTION

  • Port d’un soutien-gorge médical jour et nuit pendant 1 mois.
  • Pas d »ablation des fils, ils sont résorbables.
  • Retrait des fils s’ils ne sont pas résorbables entre le 8e et le 20e jour après l’intervention.
  • Reprise de l’activité professionnelle : 7 jours selon le contexte professionnel.
  • Reprise d’activités sportives : progressivement au bout d’un mois.
  • Délai pour le résultat final : 6 mois.

TARIF

Notre tarif comprend les frais d’hospitalisation, de bloc opératoire, anesthésiste, chirurgien, aide-opératoire, et le suivi.

LES QUESTIONS QUE L’ON SE POSE

Les cicatrices sont-elles importantes ?

La cicatrice pour un lifting mammaire peut comporter 3 parties :
– une cicatrice circulaire qui se situe autour de l’aréole (constante),
– une cicatrice verticale située entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire (fréquente),
– et une cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire (en « T » inversé).

Peut-on allaiter après un lifting mammaire ?

Les canaux qui amènent le lait aux mamelons ne sont pas touchés durant l’intervention. Il est donc tout à fait possible d’allaiter après un lifting mammaire.

À partir de quel âge peut-on bénéficier d’un lifting mammaire ?

Dés l’âge de 17 ans, âge où la poitrine est totalement formée. Il faut pour cela une autorisation parentale. Plus l’intervention est précoce plus les résultats seront satisfaisants.

© Copyright - Docteur Azoulay